Domaine du Petit Oratoire
Ajouter à ma liste d'envies

Silice et Silence

Silice et Silence, nouvelle cuvée du Domaine du Petit Oratoire séduisante ! Une sélection parcellaire de Grenache issu d’un terroir de marnes et de sables.  Un vin nature élégant et fin, floral au nez, avec des notes de poivre et de fruits noirs. En bouche la matière est souple, les tanins fins. Un vin sapide et frais qui mérite d’être aéré à l’avance (il était encore plus savoureux le lendemain !).

14,00

État : 9 en stock

  • vignerons
    engagés
  • vins
    sains
  • livraison
    flexible

Silice et Silence, nouvelle cuvée du Domaine du Petit Oratoire séduisante ! Une sélection parcellaire de Grenache issu d’un terroir de marnes et de sables.
Un vin nature élégant et fin, floral au nez, avec des notes de poivre et de fruits noirs. En bouche la matière est souple, les tanins fins. Un vin sapide et frais qui mérite d’être aéré à l’avance (il était encore plus savoureux le lendemain !).

région :
Vallée du Rhône Sud
type de culture :
biodynamie, naturel
appellation :
Vin de France
vinification :
macération en grappes entières
couleur :
rouge
élevage :
cuve inox
millésime :
2020
aromatique :
floral, fruits noirs, poivré
cépage :
Grenache
équilibre :
fin, sapide, souple
degré d'alcool :
13°C
Accords mets & vins :

gambas au curry, cannellonis aux champignons, gnocchis aux cèpes. Idée recette

Garde :

jusqu'à 5 ans

°C de service :

14 - 16°C

Carafage :

1 heure avant de servir

Occasions :

A la bonne franquette, Cuisine du Dimanche

Les intrants :

Produits ajoutés
par le vigneron dans le vin

Lori Haon, du Domaine du Petit Oratoire, élabore des vins naturels et biodynamiques sans intrant oenologiques, sans sulfites. Pas de filtration ni de collage non plus.

Vins conventionnels
Vins conventionnels :

Taux SO2 total admis (mg/l)

150
Ce vin
Ce vin :

Taux SO2 total (mg/l)

10

Installé à Valliguières dans le Gard, Lori Haon, du haut de ses 26 ans, est un véritable fonceur. Âgé de 21 ans seulement, il acquiert le domaine du Petit Oratoire, d’une vingtaine d’hectares. Et quand on demande à ce drômois d’origine comment est-ce qu’il atterri ici dans le Gard, il répond, sourire en coin : “c’est grâce à Le Bon Coin !

Au départ, 20 hectares, ça lui faisait un peu peur. C’est son oncle, propriétaire d’un domaine en biodynamie, qui l’a poussé. C’est grâce à lui qu’il a commencé à s’intéresser au vin. A l’âge de 16 ans, il goûtait ses premiers vins sur le célèbre marché aux truffes de Saint-Paul-Trois-Châteaux.

Niveau études, il est poussé à suivre une filière générale, scientifique, suivie d’une prépa. Ok, mais après ça, que faire ?

En savoir plus sur Lori Haon

vous aimerez peut-être aussi…