Domaine de La Petite Soeur
Ajouter à ma liste d'envies

Go Fast

Quand Adrien de Mello vinifie des Grenache et Cinsault de la Vallée du Rhône Sud (sélectionnés dans des vignes qu’il avait travaillées dans le passé), ça donne un vin d’une classe absolue ! Le nez est fin, sur les fleurs fanées. La bouche est super délicate, les tanins envoutants, on retrouve la caillou, le terroir. Go Fast nous fait saliver, à goûter absolument !

15,00

État : 9 en stock

  • vignerons
    engagés
  • vins
    sains
  • livraison
    flexible

Quand Adrien de Mello vinifie des Grenache et Cinsault de la Vallée du Rhône Sud (sélectionnés dans des vignes qu’il avait travaillées dans le passé), ça donne un vin d’une classe absolue ! Le nez est fin, sur les fleurs fanées. La bouche est super délicate, les tanins envoutants, on retrouve la caillou, le terroir. Go Fast nous fait saliver, à goûter absolument !

région :
Loire
type de culture :
biodynamie, naturel
appellation :
Vin de France
vinification :
12 jours de macération en cuve
couleur :
rouge
aromatique :
floral, fruits noirs
cépage :
Cinsault, Grenache
élevage :
cuve inox
millésime :
2017
équilibre :
élégant, velouté
degré d'alcool :
13°C ?
Accords mets & vins :

canard, agneau confits. Idée recette

Garde :

jusqu'à 5 ans

°C de service :

15 - 16°C

Carafage :

1 heure avant de servir

Occasions :

Cuisine du Dimanche

Les intrants :

Produits ajoutés
par le vigneron dans le vin

Adrien de Mello, du Domaine de la Petite Soeur, produit des vins naturels et biodynamiques, sans intrants, sans sulfites.
Les vins ne sont ni collés, ni filtrés.

Vins conventionnels
Vins conventionnels :

Taux SO2 total admis (mg/l)

150
Ce vin
Ce vin :

Taux SO2 total (mg/l)

0

Adrien de Mello est breton d’origine. Il étudie la géographie. Tout compte fait, ce n’est pas vraiment son truc. Il préfère s’envoler, libre comme l’air, pour le Québec. On est en 2003. Il trouve un job de vendangeur pour un domaine viticole. Le job « saisonnier » durera finalement 3 ans.

Il faut dire qu’il en voulait Adrien, jeune, ultra-dynamique et surtout, autodidacte. Là-bas, il se passionne pour la biodynamie qu’il découvre d’abord à travers les livres. Sa mère est bibliothécaire. Elle lui envoie depuis la France des ouvrages spécialisés, impossibles à trouver au Québec.

En 2006, il rentre en France, à Beaune précisément, pour assouvir sa soif de formation. Il obtient un Brevet Professionnel d’Exploitation Agricole et croise le chemin de Philippe Pacalet, figure du vin naturel en Bourgogne.

En savoir plus sur Adrien de Mello

vous aimerez peut-être aussi…