Corentin Houillon
Ajouter à ma liste d'envies

Montée Furieuse

Montée Furieuse a de la fougue : celle de la Jacquère bichonnée par le jeune Corentin Houillon. Une Jacquère plantée sur un coteau abrupt de molasse, vinifiée en partie en demi-muids et en cuve inox, sans aucun intrant bien sûr. Résultat, Montée Furieuse, ciselée, profonde, vivifie tes papilles et te fait saliver. Les plus patients pourront avoir de belles surprises d’ici quelques années.

25,50

État : 12 en stock

  • vignerons
    engagés
  • vins
    sains
  • livraison
    flexible

Montée Furieuse a de la fougue : celle de la Jacquère bichonnée par le jeune Corentin Houillon. Une Jacquère plantée sur un coteau abrupt de molasse, vinifiée en partie en demi-muids et en cuve inox, sans aucun intrant bien sûr. Résultat, Montée Furieuse, ciselée, profonde, vivifie tes papilles et te fait saliver. Les plus patients pourront avoir de belles surprises d’ici quelques années.

région :
Savoie
type de culture :
bio, biodynamie
appellation :
Savoie
vinification :
50% en demi-muids, 50% en cuve inox
couleur :
blanc
élevage :
Elevage sur lies fines
millésime :
2020
aromatique :
minéral, notes fumées
cépage :
Jacquère
équilibre :
ciselé
degré d'alcool :
12°C
Accords mets & vins :

Evidemment sur une fondue ! Sinon, sur des fromages doux ou des poissons frits. Idée recette

Garde :

jusqu'à 8 ans

°C de service :

10 - 12°C

Carafage :

ouvrir 30 minutes avant de servir

Occasions :

On planche sur l'apéro, Cuisine du Dimanche

Les intrants :

Produits ajoutés
par le vigneron dans le vin

Corentin Houillon, vigneron nature installée en Savoie, est à l’origine de vins vivants, biodynamiques, sans aucun intrant oenologique et sans sulfites ajoutés.

Vins conventionnels
Vins conventionnels :

Taux SO2 total admis (mg/l)

200
Ce vin
Ce vin :

Taux SO2 total (mg/l)

‹10

C’est dans un splendide écrin de nature savoyarde que Corentin Houillon a décidé de poser ses bagages, début 2020.

Ce vigneron « depuis le biberon », neveu d’Emmanuel Overnoy (famille jurassienne dont on connaît la réputation) a roulé sa bosse aux quatre coin du monde : dans de grands domaines biodynamiques français (Stéphane Tissot dans le Jura, Dominique Derain en Bourgogne) mais aussi dans des « wineries » de l’industrie vinicole, notamment en Nouvelle Zélande.

Découvrir les conséquences directes de ses propres choix a mené Corentin vers l’indépendance. C’est en Chautagne, petit val jurassien du Nord de la Savoie, qu’il a choisi d’écrire une nouvelle page.

En savoir plus sur Corentin Houillon

vous aimerez peut-être aussi…