0
Votre panier est vide.
Aller au panier


Un peu de Géorgie en Ardèche

Chrystelle Vareille et Paul Estève, à l’origine du domaine des Miquettes, sont considérés comme les « papas » du vin nature du coin. Un coin de nature paisible, sur la commune de Cheminas dans le Nord de l’Ardèche. A mon arrivée, ils reviennent tout juste d’une journée intense de pioche dans les vignes, dans le but d’aérer les sols. Mal au dos, aux mains, aux jambes. Ici, tout est fait à la main, pas de place à la mécanisation.

paul estève et chrystelle vareille - domaine des miquettes

Paul et Chrystelle me montrent ce qu’ils appellent leur salle aux trésors : une pièce remplie d’amphores enterrées, de laquelle émane une énergie particulière. Le lien avec la terre est maintenu et les températures sont stabilisées tout au long de la vinification.
Le couple m’explique leur coup de coeur pour la Géorgie, berceau de la viticulture. Ce voyage, comme un retour aux sources, a profondément marqué leur approche du vin.

L’amour du voyage, de la rencontre, du partage

Leur façon de voyager en dit long sur leurs personnalités : loger chez l’habitant, loin des zones touristiques, à la recherche de moments authentiques, humains, à la fois simples et profonds.

Par ailleurs, ils m’expliquent que cette année, ils ont décidé de réduire leur production de 7.000 à 2.000 bouteilles. La logique du toujours plus, ça n’est pas leur truc. Le couple ne s’y retrouvait plus. Alors n’en déplaisent à certains, ils trouveront leur bonheur « dans le moins ».


Des pionniers du vin naturel

domaine des miquettes - amphores

Aller à contre-courant, c’est aussi ce qu’ils ont fait à leur arrivée à Cheminas, fin des années 90. « A l’époque on passait pour des hurluberlus. Faire du vin naturel, sans chimie, quelle folie ! » Aujourd’hui, leur étiquette de hippies leur collerait toujours à la peau… Qu’importe, cela ne changera pas leur façon de faire.

Côté dégustation je suis séduite par leurs vins, ils ont une expression unique. La fraîcheur, la profondeur, l’énergie, les matières, la complexité surprenant de leur vin orange, Madloba. Je suis sous le charme, leurs vins me donnent l’impression de voyager, une sensation particulièrement appréciable en ces temps d’enfermement et de repli sur soi.

J’invite les amateurs de vin naturel, les curieux, avides de découvertes, à goûter les vins vivants du Domaine des Miquettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *